L'actu

CONFÉRENCE DE LANCEMENT DU JUMELAGE INSTITUTIONNEL AVEC L’ISM

Mercredi 31 janvier s’est tenu à l’Institut Supérieur de la Magistrature (ISM) à Rabat la cérémonie de lancement du contrat de jumelage d’appui pour la réforme institutionnelle et le renforcement des capacités de l’Institut Supérieur de la Magistrature, financé par l’Union européenne et mis en œuvre par JCI, la FIIAPP et l’IFJ.

 

Etaient réunis pour ce lancement, le ministre de la Justice marocain, M. Mohamed AUJAR, S.E. l’Ambassadeur chef de la délégation de l’Union européenne au Maroc, Mme Claudia Wiedey, S.E. l’Ambassadeur de France au Maroc, M. Jean-François Girault, S.E. l’Ambassadeur de Belgique au Maroc, M. Marc Trenteseau, S.E. l ‘Ambassadeur d’Espagne au Maroc, M. Ricardo Diez-Hochleitner Rodriguez et les directeurs généraux des instituts de formation judiciaire dans ces trois pays (M. Olivier Leurent, M. Raf Van Ransbeeck, Mme María Gema Espinosa Conde).

 

JCI était représenté par M. Axel Gamet, directeur adjoint du suivi des projets, qui fort de son expérience en gestion des projets de jumelage, est intervenu sur la pertinence et l’efficacité de cet instrument de coopération.

 

Les chefs de composante du projet ont présenté de manière complète les activités et les résultats attendus de chacune de leur composante.

 

Conférence de lancement du jumelage institutionnel avec l’ISM – Rabat, le 31 janvier 2018

 

 

Suite à cet évènement, le premier comité de pilotage du projet a eu lieu le lendemain, jeudi 1er février à l’ISM. En sa qualité de chef de projet, le directeur général de l’ISM, M. Abdelmjid Rhomija a présidé la séance en présence de représentant du Ministère de la Justice, du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire, de la Présidence du Ministère Public, de la CAP-RSA et de la Délégation de l’Union Européenne, des chefs de projets des Etats membres, des CRJ et des chefs de composantes.

 

Le CRJ a présenté les trois premiers mois d’action du jumelage (audit de gouvernance, visite d’étude en France à l’ENM et l’ENG) et les débats se sont ensuite portés sur les avancées effectuées et la stratégie à adopter concernant les prochaines missions.