L'actu

Concours international de plaidoiries pour les droits de l’homme de Nouakchott – 6ème édition

La sixième édition du Concours international de plaidoiries pour les droits de l’homme de Nouakchott s’est tenue le 5 décembre 2018 au Palais de Justice de Nouakchott.

Organisé depuis sa création par l’Institut International des Droits de l’Homme et de la Paix de Caen, le concours est cofinancé depuis deux ans par le Projet d’Appui à la Démocratie et Cohésion Sociale (PADCS) et le SCAC.

 

Le Ministre de la Justice mauritanien, M. Dia Moctar Malal, l’Ambassadeur de France, M. Robert Moulié et le Bâtonnier de Mauritanie, Me Cheikh Ould Hindy,  étaient présents pour accueillir les huit candidats avant leurs plaidoiries.

 

Cette année encore, le concours s’est distingué par son fort caractère international puisque, quatre francophones et quatre arabophones se sont présentés à la barre pour défendre les droits d’homme. Parmi les francophones, un canadien (Me Mathieu Jacques), un algérien (Me Amirouche Bakouri), un guinéen (Me Pépé Antoine Lama) et une française (Me Clémence Cottineau) ont fait le déplacement jusqu’à Nouakchott. La Mauritanie était bien représentée avec quatre candidats arabophones.

De nombreux jeunes, étudiants en master à l’Université de Nouakchott et élèves de lycées français, sont venus assister au concours.

 

Le lauréat du premier prix (Maître Pépé Antoine Lama, barreau de Guinée) s’est distingué grâce à une plaidoiries consacrée à Nazouo Pascal Kolie, élève âgé de 17 ans, issu d’une famille de cultivateurs installée à Zowota en Guinée, blessé lors du massacre et du pillage de son village dans la nuit du 3 au 4 août 2012 par des forces de défense et de sécurité guinéenne.

 

©2IDHP

 

Les troisième et deuxième prix ont été remporté par l’avocat mauritanien Me Mohamed Salem Ely Mouamar et l’avocat algérien Me Amirouche Bakouri. Ils ont respectivement plaidé pour le cas de Hawa Sira, jeune femme mauritanienne stigmatisée et victime de violence sexuelle, et le cas de Me Ahmine Norredine, avocat algérien défenseur des droits de l’Homme poursuivi dans le cadre de l’exercice de ses fonctions.

 

 

 

 

Les huit avocats candidats

©2IDHP

 

Le jury était composé de personnalités issues de la société civile, du monde juridique et institutionnel :

Président : Me Mohameden Ould Ichidou, jury : Me Béatrice Voss, Nordine Drici, Catherine-Amélie Chassin, Mélanie Belot, Me Ly Saidou, Me Mohamed Vall Ould M’Bareck, Me Aicheta Salma Mint Moustapha, Me Ahmed Salem Ould Boubacar Maloum.

 

 

Les membres du jury

©2IDHP

 

Consulter le livret de plaidoiries du sixième Concours international pour les droits de l’Homme de Mauritanie

 

 

Crédits photographiques : 2IDHP

 

Articles de presse :

 

http://cridem.org/C_Info.php?article=717915

 

http://www.ami.mr/Depeche-55941.html

 

https://senalioune.com/droit-de-lhomme-en-mauritanie-concours-international-de-plaidoiries/

 

https://afriactuel.com/2018/12/05/mauritanie-un-avocat-guineen-remporte-le-sixieme-concours-de-plaidoirie-pour-les-droits-de-lhomme/

 

http://cridem.org/C_Info.php?article=717970

 

http://www.lecalame.info/?q=node/8063

 

http://www.lecalame.info/?q=node%2F8069

 

http://mushahide.com/node/15816?fbclid=IwAR0kFnHbbh_YIWwLOZKFCT6Id6_z7sO49d6c_c7RcxZhVKjYZ1CVxL42Qw0

 

http://mushahide.com/node/15817?fbclid=IwAR2GO3tBRkmQ_8cLdQ0cA_4GTpmrgECwZaJlsYE0aCktz_g0Y6_T5YZ1D7M

 

http://fr.alakhbar.info/14395-0-Mauritanie-Un-Guineen-remporte-le-concours-international-de-plaidoirie-sur-les-droits-de-lhomme.html?fbclid=IwAR0clcAeorUcEKBurZC0rTNUlfvSgPrTSX0jeXtFBAALXHcnkjDBzQ1sPp0