Face au coronavirus et au confinement, comment JCI poursuit-il ses activités ?

Publé le 9 avril 2020

En cette période pour le moins particulière que nous vivons tous, JCI, qui avait pris la décision de placer l’ensemble de ses salariés parisiens en télétravail dès avant les consignes de confinement, cherche à maintenir une activité aussi soutenue que possible dans les projets qu’il pilote ou auxquels il participe, répondant en cela à la demande des bailleurs de fonds, qui recommandent la poursuite des activités dans la mesure où elles peuvent l’être.

Dans ce contexte, sont bien sûr privilégiées les activités qui peuvent s’accommoder aisément du télétravail, telle la production de livrables, comme la rédaction de fiches techniques et de guides de bonnes pratiques.

L’ensemble des missions d’experts court terme ou du personnel du siège qui devaient se tenir dans les pays bénéficiaires étant évidemment suspendues, sont par ailleurs recherchées des formes alternatives, telles que tenter, par exemple, la conduite à distance de certains ateliers ou présentations thématiques, initialement programmés dans les pays bénéficiaires, par visio ou audio conférence.

Nous lancerons prochainement sur le site de JCI une  petite chronique illustrant ces efforts : A tour de rôle, les responsables de projets, experts long terme, dont certains sont demeurés dans leur pays d’accueil tandis que d’autres travaillent actuellement depuis la France, viendront ici vous présenter brièvement comment, dans leur activité confinée, ils œuvrent à poursuivre ce qu’ils ont entrepris, et à donner à leur(s) projet(s), en anticipant un redémarrage que tous espèrent n’être pas trop lointain, les meilleures chances d’arriver à bon terme dans des conditions aussi proches que possible des prévisions initiales.

 Nicole COCHET

Directrice générale