Mauritanie : Concours de plaidoiries 2019

Publé le 16 décembre 2019

Pour la troisième année consécutive, JCI cofinançait, grâce au Projet d’Appui à la Démocratie et Cohésion Sociale (PADCS), avec le SCAC, la 7ème édition du Concours international de plaidoiries pour les droits de l’Homme de Mauritanie. Celle-ci s’est tenue le mercredi 4 décembre 2019 au palais de justice de Nouakchott et a réuni huit avocats qui ont chacun plaidé pour un cas récent de violations des droits de l’Homme.

Le palmarès :

Nicole COCHET, Directrice générale de JCI a eu le plaisir d’être membre du jury, qui après délibération a accordé les troisième et deuxième prix à l’avocat français Maître Vincent Brachet et l’avocat algérien Maître Mustapha Teurki. Ils ont respectivement plaidé pour le cas de Me Nam, blogueuse vietnamienne et activiste des droits humains, emprisonnée pendant plusieurs années pour des propos tenus sur son blog, et le cas de Kemaldine Fakha, médecin algérien détenu pour ses idées et son combat pacifiste, décédé le 28 mai 2019 d’une grève de la faim.

Le premier prix a été attribué à Maître Josette M. Atade-Topanou, avocate au barreau du Bénin pour sa plaidoirie sur Léonida, jeune femme béninoise de 28 ans, brûlée vive par son mari.

L’ensemble des plaidoiries est consultable ici : https://drive.google.com/file/d/1kyB_KNyKebDAWWrB5EiORvi0B6iRsvrP/view

Crédits photographiques : 2IDHP

Actualités liées

Concours international de plaidoiries pour les droits de l’homme de Nouakchott – 6ème édition

8 février 2019
La sixième édition du Concours international de plaidoiries pour les…