Appui à la restauration de l’Etat de droit

République Centrafricaine

Objectifs

Pérenniser les actions initiées et mises en œuvre dans le cadre du programme européen RESEJEP (Réhabilitation des secteurs de la Justice et de la Police en Centrafrique) en faveur du rétablissement de l’Etat de droit, et de les compléter à travers des missions d’audit, d’assistance technique, de formation et l’organisation de stages d’immersion en France.

Plus spécifiquement, le projet a pour objet de renforcer :

  • La chaîne pénale et plus spécifiquement : la lutte contre la corruption, les services d’enquête/poursuite, l’audience pénale, l’exécution des peines et casier judiciaire, le classement des pièces et l’archivage et l’application des peines.
  • Les capacités du personnel judiciaire : magistrats, greffiers, avocats, huissiers de Justice et notaires bénéficient de formations propres à leur métier (formation sur les règles éthiques, formation aux techniques administratives de greffe, formation sur les immunités de saisies, etc.)

 

Avancement du projet

septembre 2018
septembre 2019
60%

Financement

Centre de crise et de soutien

Budget

275 000 €

Position de JCI

Leader

Actualités liées

Formation sur le rôle du greffier en Centrafrique

18 avril 2019
Dans le cadre du projet d’appui à la restauration de l’Etat de droit (PARED) en Centrafrique, financé par le centre de crise et de soutien (ministère de l’Europe et des affaires étrangères) et appuyé par l’Ambassade de France, une formation sur …