Assistance technique – Projet d’Appui à la Justice et à la Sécurité

Objectifs

Renforcer les capacités des acteurs judiciaires pour lutter efficacement contre le crime organisé et la lutte contre la traite des personnes. Il s’agit de judiciariser la lutte contre l’insécurité croissante dans certaines zones du pays liée aux attaques de Boko Haram, occasionnant des déplacements de population et la saturation de la chaîne pénale; de renforcer les services centraux du ministère de la Justice -maître d’ouvrage du projet- et de la chaîne pénale dans son ensemble, de manière à avoir une réponse adaptée dans la lutte contre la criminalité transfrontalière, la traite des personnes, les trafics illicites des migrants; de coordonner les actions avec les forces de sécurité intérieure (police, gendarmerie, garde nationale et douanes), en particulier pour renforcer les liens entre les phases de l’enquête, de la poursuite et de l’instruction des dossiers.

Pour atteindre ces objectifs, le projet AJUSEN prévoit :

  • Le renforcement des services centraux du ministère de la Justice et de la chaîne pénale, tout en y incluant la fonction redevabilité-contrôle par l’Inspection générale des services judiciaires et pénitentiaires ;
  • L’Appui institutionnel à l’Agence Nationale de Lutte contre la Traite des Personnes et au fonds d’indemnisation des victimes;
  • Le renforcement du Bureau de Coopération et d’Entraide pénale internationale nigérien.

JCI et son partenaire SFERE sont en charge de fournir l’assistance technique permettant d’atteindre ces objectifs.

Avancement du projet

septembre 2017
mars 2021
55%

Financement

Union Européenne
AFD

Budget

2 026 322 €
Dont 78,2% alloué à JCI

Position de JCI

Leader

Partenaires

SFERE

Actualités liées