République Démocratique du Congo – Poursuite du projet d’appui à l’INAFORJ, Kinshasa, pendant la crise du Covid 19

Publé le 15 avril 2020

« Depuis le début de la pandémie du Covid-19 en République Démocratique du Congo, et précisément dans la ville de Kinshasa, le rythme des activités du projet et des autres services administratifs, parmi lesquels figurent les différents partenaires ou bénéficiaires, est règlementé et suivi rigoureusement, de manière à rompre la chaine de contagion.

Voilà qui fait que le mode télétravail est préféré au déplacement vers les installations qui abritent les différents bureaux, dont la plupart se situent dans la Commune de la Gombe, actuellement considérée comme épicentre de la maladie, et dont la mise en confinement total est prévue à partir de ce 06 Avril jusqu’au 20 Avril 2020 ;

Quant à ce qui me concerne, les tâches me dévolues sont exécutées quotidiennement, dans le strict respect des gestes barrière tels qu’énoncés par l’OMS et des dispositions prises au niveau du pays, depuis que l’état d’urgence fut décrété par le Chef de l’État ;

Comme à l’accoutumée, il est procédé à la rédaction des différents termes de référence des activités planifiées, le suivi téléphonique auprès du Ministère de la Justice, en vue de se rassurer de la finalisation des procédures de demandes d’ANO pour les activités dont les demandes avaient déjà été soumises et la signature de l’avenant au contrat de partenariat.

Des échanges téléphoniques sont également menés avec les chargés des différents départements (Formation des magistrats, et formation des greffiers et secrétaires de parquet) autour des contenus des formations à programmer, la disponibilité des listes des candidats sélectionnés pour chacune des activités, la rédaction et harmonisation des différents documents du partenaire à soumettre à AFD, tels que le Manuel de procédure financière, et le budget de fonctionnement.

Des séances de travail sont assurées par téléphone avec le Directeur de cabinet adjoint du Ministre de la justice et personne de référence chargée du projet au Ministère de la Justice, ainsi que des séances par mail et téléphone avec la chargée des projets AFD, en vue d’actualiser les informations relatives au déroulement de la situation sanitaire et des questions relatives aux activités du projet, notamment la série d’activités devant réunir le Ministère de la Justice- AFD- JCI et le DG intérimaire de l’INAFORJ pour définir les grandes lignes du projet.

En clair, les activités planifiées conformément au chronogramme du projet ne sont pas annulées, elles devront se réaliser dès que la situation est évaluée positivement, alors il est d’une nécessité absolue que les préparatifs aillent bon train et bien apprêtés, afin d’éviter toute surprise pouvant produire un impact négatif sur l’exécution. »

Me Dezzy Mukebayi.

NB : Le confinement de la commune de la Gombe (Kinshasa) a débuté ce lundi 06 avril 2020 pour une durée de 15 jours.